Aller à la recherche

La fin des hébergements Proximus (Belgacom / Skynet)

Illustration

Certains clients ont reçus ces derniers mois un e-mail de Proximus leur indiquant que l'hébergement "gratuit" qui était fourni avec leur abonnement ou ancien abonnement sera bientôt désactivé.

Certains ont déjà reçu un e-mail en fin d'année 2020, j'ai personnellement reçu l'e-mail en question au début du mois de mars m'indiquant que mon espace web gratuit serait supprimé à partir du 01/05/2021.

Ces espaces de 50Mo offraient la possibilité aux clients Belgacom ou Skynet de créer au début des années 2000 un site Web. Dans mon cas, aucun impact, cet espace FTP était déjà vide, il n'y restait qu'une redirection en place depuis de nombreuses années.

La solution proposée par Proximus est évidemment de passer à une solution payante de la marque nommée "Bizz Online !". Ce n'est pas un simple hébergement mais une offre de création d'un site web qui est proposée ici.
Évidemment, leurs solutions vont de 15€ par mois pour une simple page jusqu'à 70€ par mois pour 20 pages sur un CMS WordPress, sans compter les frais de démarrage.
Autant dire que ça ne répond pas vraiment à une migration de l'ancien site vers un nouveau serveur.
Il existe tout un tas d'offres probablement plus intéressantes chez d'autres hébergeurs.

Pour en revenir à l'arrêt des serveurs de "Belgacom / Skynet", la raison très probable est que ces serveurs n'étaient plus maintenus, qu'ils tournent donc dans le vide parce que "tant que ça fonctionne, ça fonctionne".
Ceux-ci tournent encore sous une distribution GNU/Linux Red Hat avec le serveur HTTP Apache 2.2.15 sorti en 2010 (11 ans !) qui possède des vulnérabilités et dont la branche 2.2 n'est plus maintenue.
Second soucis technologique, on commence de plus en plus à imposer aux sites d'utiliser du HTTPS, or, ces serveurs ne possèdent pas de certificats de sécurité.

La problématique principale de l'arrêt de ces serveurs Belgacom / Skynet reste avant tout la perte d'une petite partie du Web. Parfois des sites Web qui ont plus de 20 ans qui ne sont certes plus mis à jour, mais qui sont toujours des sources d'information.
Heureusement, nous avons encore des traces de tous ces sites sur la Wayback Machine d'Internet Archive qui continue à sauvegarder notre patrimoine numérique.
C'est aussi les marques Belgacom et Skynet qui disparaissent définitivement du paysage numérique.

Revenir en haut de la page